L’École de la Cause freudienne

L’École telle que l’a voulue Jacques Lacan a pour objet la psychanalyse. Elle dispense une formation, garantit la relation du psychanalyste avec celle-ci, et se propose de la mettre en question. Fondée en janvier 1981, l’École de la Cause freudienne répond à la dernière initiative institutionnelle de Jacques Lacan, qui fut son premier président. Elle a pris la suite, à titre de contre-expérience, de l’École freudienne de Paris qu’il avait fondée en 1964, avant de la dissoudre en 1980. Elle s’inscrit dans le mouvement de reconquête du Champ freudien lancé par Jacques Lacan le 21 juin 1964. Depuis 1992, l’ECF a vu naître l’Association mondiale de psychanalyse (AMP), qui regroupe à présent sept Écoles. Depuis 2006, elle a le statut d'association de psychanalyse reconnue d'utilité publique.

Une École, une orientation

L’ECF a pour but la transmission de la psychanalyse, la formation du psychanalyste et la garantie de sa pratique.

À Paris, il est possible de suivre le soir, les Enseignements ouverts du grand Paris, dispensés par des membres de l’ECF, pour qui s’intéresse à la psychanalyse. Un concept psychanalytique est mis au travail, ajusté aux symptômes et à la clinique de notre époque. Ces enseignements peuvent être suivis pendant toute une année, par visioconférence sur abonnement ou en accès libre en se déplaçant au local de l’ECF.

Le dispositif privilégié d’étude de la psychanalyse est le cartel. Il est une invention concrète et vivante. Le cartel est formé par un petit groupe de 4+1qui se forme pour une durée d’un an, renouvelable une fois si besoin. Les cartellisants, qui ne sont pas nécessairement membres de l’ECF, s’y engagent à partir de leur désir de lire un texte, d’explorer une thématique clinique ou de pratique psychanalytique, ou encore d’élucider les discours contemporains à l’aide des concepts lacaniens. Les cartels déclarés à l’ECF sont regroupés au sein d’un catalogue consultable en ligne qui témoigne de la richesse et de la variété des thèmes mis au travail. Le bulletin Cartello se fait l’écho de quelques travaux issus de cartels.

Les Journées d’étude de l’ECF ont lieu chaque année en novembre. Ouvertes à tous, elles se déroulent sur un week-end : le samedi, avec des simultanées à partir de la pratique clinique (cabinet ou institution) et le dimanche, en plénière à partir de questions contemporaines.

Question d’École est une autre journée annuelle de l’ECF qui se propose de traiter des questions cruciales cliniques, éthiques et politique de l’expérience analytique.

La Fipa (Fédération des institutions de psychanalyse appliquée) tient sa journée d’étude tous les deux ans. Elle propose de mettre au travail des questions cliniques et les problèmes cruciaux de la psychanalyse appliquée dans les institutions orientées par la psychanalyse telle qu’elle est enseignée à l’ECF.

L’ECF trouve ses relais en région par l’Association de la Cause freudienne (ACF).

Il n’est pas nécessaire d’être membre pour suivre les enseignements, participer aux activités de l’École et dans les régions de l’ACF, ou s’abonner à ses publications

 

Les instances 2022-2023

DIRECTOIRE ET CONSEIL DE L’ECF
Contacter

PRÉSIDENT. Éric Zuliani
VICE-PRÉSIDENTE. Anaëlle Lebovits-Quenehen
SECRÉTAIRE. Alice Delarue
TRÉSORIÈRE. Angèle Terrier
Sylvie Berkane-Goumet, Francesca Biagi-Chai, Philippe De Georges, Katty Langelez-Stevens, Virginie Leblanc, Jérôme Lecaux, Guy Trobas, Cécile Wojnarowski

COMMISSIONS

. REVUE LA CAUSE DU DÉSIR. Laura Sokolowsky
. REVUE QUARTO. Céline Aulit
. L’HEBDO BLOG. Katty Langelez-Stevens
. EURL HUYSMANS / ECF-ECHOPPE. Isabelle Magne
. CARTELS. Dominique Corpelet – contacter
. ACCUEIL. Francesca Biagi-Chai – contacter
. BIBLIOTHÈQUE. Caroline Leduc – contacter
. LOCAL ET VISIOCONFÉRENCES. Romain-Pierre Renou – contacter
. SITE INTERNET. Frédérique Bouvet – contacter
. LACAN WEB TÉLÉVISION. Laurent Dupont
. E-COMMISSION/INFORMATION. Aurélie Charpentier-Libert
. PRESSE. Hélène de la Bouillerie – contacter

 

 

La formation du psychanalyste

 

L’Association de la Cause freudienne

L’Association de la Cause freudienne (ACF) se donne pour objectif de promouvoir l’étude de la psychanalyse ainsi que ses connexions, tant théoriques que pratiques, avec les disciplines qui lui sont affines. Elle agit en lien étroit avec l’École de la Cause freudienne. Elle est présente et agit, dans les régions de France et en Belgique, par le biais de ses dix-sept instances régionales et locales. Elle propose à tous ceux qui sont intéressés par la psychanalyse des ateliers, des séminaires, des soirées, journées d’étude, colloques et forums campus psy. L’ACF suscite et initie le travail en cartels déclarés à l’ECF. Au service du discours analytique, elle contribue à l’action lacanienne et, le cas échéant, organise localement des forums participant de la défense de la psychanalyse dans le monde.

Le Cera

Créé au sein de l’École de la Cause freudienne, le Centre d’études et de recherches sur l’autisme (Cera) a pour vocation la recherche et l’enseignement sur l’accueil et l’accompagnement des sujets autistes. Il vise à mettre en lumière les perspectives nouvelles qui font une place aux sujets autistes et accueillent leur singularité. Suivant le témoignage même des sujets autistes, il vise à mettre en lumière les perspectives nouvelles qui, plutôt que d’imposer des conduites hypernormatives et homogénéïsantes, aide chaque sujet à inscrire sa singularité dans le monde, ce qui nécessite le principe d’une méthode pour chacun.

La Fipa

La Fédération des institutions de psychanalyse appliquée (Fipa) est née en 2015 à l’initiative du directoire de l’ECF avec la participation de Jacques-Alain Miller. Elle fédère aujourd’hui 15 CPCT et 18 institutions ou initiatives apparentées en France et en Belgique, animées par des praticiens liés à la psychanalyse lacanienne. La plupart, essentiellement les CPCT, sont basées sur le principe de la gratuité du traitement, sa limitation temporelle et le bénévolat des praticiens.