Journées de l'ECF, ACF
Nice

What Else ? La norme mâle au XXIe siècle

Vers les 51es Journées de l'ECF

30 septembre 2021 - 21h00
Infos pratiques
30/09/21 - 21h00

 

Participation aux frais : 5€

9 rue Saint-François-de-Paule
06000 Nice
Plus d'informations

L’ACF en ECA propose une soirée préparatoire aux 51es Journées de l’École de la Cause freudienne sur le thème qui occupera ces J51 : « La norme mâle ». Deux invités de choix, Chantal Bonneau et Philippe De Georges, exposeront leurs réflexions sans perdre de vue les modalités contemporaines de notre civilisation.

La norme mâle au XXIe siècle, What else ?

par Stéphanie Haug

À l’injonction paternelle « Tu seras viril mon kid 1De Pretto E., kid, octobre 2017. Écho au poème de Rudyard Kipling, If, écrit en 1895.», Eddy de Pretto répond « Mais moi, mais moi, je joue avec les filles, et moi, et moi je ne prône pas mon chibre », dénonçant alors une « virilité abusive ». Pour Édouard Louis, nom d’écrivain d’Eddy Bellegueule, la virilité est « un système de codes qui s’abat sur les individus2Louis É., « Dans le genre », émission diffusée le 3 juin 2018 sur Radio Nova et publiée le 11 juin 2018 dans Les Inrockuptibles.». Ces codes, il ne les intégrera pas, n’en déplaise à son père que la masculinité obsédait. Deux Eddy, deux modalités de réponse aux normes viriles inculquées, pour les deux, par le père. Mais se détourner de la virilité, de la masculinité, est-ce pour autant se détourner de la norme mâle ?

Perle rare de l’enseignement lacanien, l’occurrence, que l’on trouve dans « L’étourdit », précise que « le texte même dont se formulent les symptômes des grandes névroses, des deux qui, à prendre au sérieux le normal, nous disent que c’est plutôt norme mâle3Lacan J., « L’étourdit », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 479.». Le trait d’ironie de Lacan, par le glissement de normal à norme mâle, vise à mettre en relief la norme phallique des névroses même si le rapport au phallus diffère selon qu’il s’agit de la névrose hystérique ou obsessionnelle. Cependant, la trouvaille lacanienne de norme mâle ne se réduit pas au phallus et L’essaim des J51, avec sa sous-rubrique Résonances, donne un aperçu de son empan.

Orientons-nous de l’invitation de Lacan faite au psychanalyste de « rejoindre à son horizon la subjectivité de son époque4Lacan J., « Fonction et champ de la parole et du langage en psychanalyse », Écrits, Paris, Seuil, 1966, p. 321.». Celle de notre xxie siècle montre la déliquescence de l’ordre symbolique avec le déclin du Nom-du-Père. À l’heure où « ce qui est la marge devient la norme 5Roch M.-H., « Une poétique de l’erreur », posté le 15 juin 2021 sur le Blog des J51», ou encore, comme le dit Marie-Hélène Brousse6Cf. Brousse M.-H., « Pas-tout sur tout », soirée préparatoire aux J51, 28 juin 2021, en visioconférence., où la diversité corrélée aux normes prend le pas sur l’universel corrélé à la loi, la norme mâle et ses extensions fait-elle encore orientation pour les parlêtres ?

Le 30 septembre 2021, la question sera mise au débat lors de la soirée préparatoire des J51 sur le thème de La Norme Mâle. À cette occasion, Chantal Bonneau et Philippe De Georges, feront part de leurs réflexions, sans perdre de vue « la subjectivité de notre époque ».


  • 1
    De Pretto E., kid, octobre 2017. Écho au poème de Rudyard Kipling, If, écrit en 1895.
  • 2
    Louis É., « Dans le genre », émission diffusée le 3 juin 2018 sur Radio Nova et publiée le 11 juin 2018 dans Les Inrockuptibles.
  • 3
    Lacan J., « L’étourdit », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 479.
  • 4
    Lacan J., « Fonction et champ de la parole et du langage en psychanalyse », Écrits, Paris, Seuil, 1966, p. 321.
  • 5
    Roch M.-H., « Une poétique de l’erreur », posté le 15 juin 2021 sur le Blog des J51
  • 6
    Cf. Brousse M.-H., « Pas-tout sur tout », soirée préparatoire aux J51, 28 juin 2021, en visioconférence.