Cartels, Journées de l'ECF, ACF
Visioconférence

Malaise dans la virilité
De LOM à l’invention

Rentrée des cartels ACF en IDF et L'Envers de Paris

14 octobre 2021 - 21h00
Infos pratiques
14/10/21 - 21h00
En visioconférence.
Les inscriptions seront ouvertes très bientôt.
plus d'informations

L’ACF en Île-de-France et L’Envers de Paris organisent la rentrée des cartels en présence de Dalila Arpin, invitée de la soirée.

En 1964, dans « Acte de fondation1Cf. Lacan J., « Acte de fondation », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001.», Jacques Lacan introduit un outil de travail original, le travail en cartel. Lieu d’élaboration, ce dispositif permet que se transmette un savoir sur la psychanalyse.

Mais, précise-t-il dans « D’écolage », « quatre se choisissent, pour poursuivre un travail qui doit avoir son produit. Produit propre à chacun et non collectif2Lacan J., « D’écolage », texte lu par Jacques Lacan lors de son Séminaire, le 11 mars 1980, et publié dans Aux confins du séminaire, texte établi par J.-A. Miller, Paris, Navarin éditeur, 2021.».

Lors de cette rentrée des cartels, l’occasion nous est offerte d’entendre le travail de deux intervenants : Laurence Maman et Nicolás Landriscini. 

Avec pour perspective le thème des prochaines journées de l’ECF sur « La norme mâle », nos invités réfléchiront au malaise dans la virilité et aux inventions qu’ils en ont extrait.

Dalila Arpin, psychanalyste, membre de l’ECF et de l’AMP, apportera son éclairage et discutera les textes présentés.

La soirée se conclura par un tirage au sort des nouveaux cartels.

  • 1
    Cf. Lacan J., « Acte de fondation », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001.
  • 2
    Lacan J., « D’écolage », texte lu par Jacques Lacan lors de son Séminaire, le 11 mars 1980, et publié dans Aux confins du séminaire, texte établi par J.-A. Miller, Paris, Navarin éditeur, 2021.