Campus de l'ECF
Paris

Psychanalyse, département du malaise dans la civilisation

E3.2022-2023-Gérard Wajcman

26 septembre 2022 - 21h00
Infos pratiques
26/09/22 - 21h00

8 dates. Les lundis.
2022: 26/09, 28/11 .
2023: 23/01, 27/03, 17/04, 22/05, 05/06, 03/07.

École de la Cause freudienne
1 rue Huysmans
75006 Paris
Et en visioconférence.
Inscription
Tarifs :

Sur place en accès libre.
Le cycle en visioconférence : 80€.

Dans le cadre du Campus de l’ECF, Gérard Wajcman, psychanalyste, membre de l’ECF et de l’AMP, dépliera des concepts psychanalytiques en lien avec le thème Psychanalyse, département du malaise dans la civilisation.

Argument

La guerre, « face obscure de la civilisation », comme la qualifiait Marie-Hélène Brousse, a retourné vers nous son sombre visage. Avec quelques penseurs avisés, les psychanalystes, témoins engagés du malaise dans la civilisation, ne pouvaient ni complètement s’en étonner, ni surtout se détourner de l’exigence qui nous est ainsi faite de remettre en route une réflexion sur les nouvelles questions montées soudain du réel de l’époque.
Nous en étions il y a peu encore à réfléchir sur les conséquences de la violence terroriste qui, depuis le 11 septembre, avait frappé le monde et qui, sans État, sans armée, sans territoire, sans frontière et donc sans front, détournait de penser la guerre.
Et voilà qu’avec l’envahissement de l’Ukraine, on en vient à ressortir les cartes d’état-major pour mesurer mètre par mètre les éventuels revers de l’armée russe autour de Kramatorsk. Et si Freud voyait dans les tranchées de 14 la fin de « l’antique idéal d’héroïsme1Cf. Einstein A., Freud S., Pourquoi la guerre ?, Paris, Rivages, 2005.», en 2022, tandis qu’on déboulonne allègrement les vieilles idoles, on s’interroge sur ce qu’il y a dans la tête d’un acteur de télévision en treillis et tee-shirt kaki élevé en héros universel.
Époque trouble, où les filles ne sont plus des filles, les garçons plus des garçons et les pères plus des pères, quand ce sont des femmes sous lithium qui reprennent le rôle des supermen, sonne l’heure à la fois du crépuscule des héros et d’une floraison spectaculaire de héros new look.
Il faut une boussole pour s’orienter dans le nouveau maquis des jouissances. Travail politico-clinique, une brigade de choc du CRHTR2Centre de Recherche d’Histoire et deThéorie du Regard. s’y est engagée – avec Karim Bordeau, Sandrine Corouge, David Mabille et Myriam Titos. Il s’agit d’observer sur les plaques sensibles que sont le cinéma, les séries, l’art ou la littérature, les symptômes révélateurs des mouvements et fractures de la subjectivité qui parcourent l’époque.
Il nous a semblé nécessaire que l’ECF puisse consacrer un enseignement à ce regard appliqué sur le chaos du monde.

  • 1
    Cf. Einstein A., Freud S., Pourquoi la guerre ?, Paris, Rivages, 2005.
  • 2
    Centre de Recherche d’Histoire et deThéorie du Regard.