ACF
Visioconférence

Dit-femme, diffâme

Conférence d'Omaïra Meseguer

26 janvier 2022 - 20h45
Infos pratiques
26/01/22 - 20h45
En visioconférence
Inscription
Tarifs :

Participation aux frais : 7€.
Étudiants et demandeurs d’emploi : 4€.

L’ACF en CAPA et l’Antenne clinique d’Amiens proposent mercredi 26 janvier une soirée préparatoire aux Grandes assises virtuelles internationales de l’AMP qui se tiendront au printemps prochain sur le thème « La femme n’existe pas ».

Invitée de cette soirée : Omaïra Meseguer, psychanalyste, AE, membre de l’École de la Cause freudienne et de l’AMP. « Dit-femme, diffâme »… : le titre de sa conférence, en jouant de l’équivoque, chatouille la curiosité !

Dit-femme, diffâme

Omaïra Meseguer

L’expérience analytique, orientée par l’enseignement de Lacan, nous enseigne jusqu’à quel point rien ne peut être dit sur La femme. Impossible de dire toutes pareilles au risque de les dit-femmer. Cette équivoque de Lacan, dans son Séminaire Encore1Lacan J., Le Séminaire, livre XX, Encore, texte établi par J.-A. Miller, Paris, Seuil, 1975., est un nœud que nous tenterons de défaire pour faire entendre les enjeux fondamentaux. Diffamer, calomnier, déchirer, décrier, discréditer, médire, vilipender, un risque de mâle dire guette dès lors que les êtres parlants sont confrontés au toujours scandaleux « La femme n’existe pas ». Scandale avec des implications subjectives et politiques, puisque les discours qui se soutiennent d’un pour toutes universalisant se révèlent être des discours haineux à l’égard du féminin. Choses de finesse dans une époque pressée, qui manque cruellement de précision. 


  • 1
    Lacan J., Le Séminaire, livre XX, Encore, texte établi par J.-A. Miller, Paris, Seuil, 1975.