Journées de l'ECF, ACF
Marseille

Anarchie démocratique des passions

Conférence de Dalila Arpin

1 octobre 2022 - 14h30 à 17h30
Infos pratiques
01/10/22 - 14h30 à 17h30
Centre culturel Sahak-Mesrop
339, Avenue du Prado
13008 Marseille
Inscription
Tarifs :

Participation aux frais : 15 euros
Étudiants (moins de 26 ans) : 8 euros
Abonnement aux 4 conférences : 40 euros

Renseignements et inscriptions
en cliquant ci-dessous.

 

Plus d'informations

La prochaine conférence dans le cadre du Cycle 2022 de l’ACF en MAP aura lieu le 3 décembre avec Laurent Dupont, psychanalyste à Paris, membre de l’ECF et de l’AMP.

Dans le cadre du cycle 2022 des Grandes conférences intitulé « La psychanalyse aujourd’hui, avec Lacan », l’ACF en MAP invite Dalila Arpin, psychanalyste à Paris, membre de l’École de la Cause freudienne et de l’Association mondiale de psychanalyse.

Argument : « Anarchie démocratique des passions »

Lacan faisait valoir dans « L’agressivité en psychanalyse » (1948) à quel point « l’absence croissante de toutes ces saturations du surmoi et de l’idéal du moi », qui permettent de faire communauté, pouvait être occupée par des « aspects les plus nettement dégradés1Lacan J., Écrits, Paris, Seuil, 1966, p. 121.», dont la lutte des sexes. De nos jours, quelles sont les formes que prend cette déliquescence ? Le pousse à l’identité se détache de la cité pour regrouper des Uns tous seuls. « Je suis ce que je dis » épingle le ravalement de l’Autre et la montée de l’autodétermination2Zuliani É., « Trois interprétation du thème des J52. Argument n° 1 », disponible sur internet.. Dorénavant, « nul écart, dans ce dico, [Je suis] entre la chose dite et l’être supposé s’en déduire, nulle place pour la division subjective que l’inconscient fait émerger3Levobits-Quenehen A., « Trois interprétation du thème des J52. Argument n° 2 », disponible sur internet.».

En préparation des prochaines journées de l’ECF, « Je suis ce que je dis. Dénis contemporains de l’inconscient », nous allons explorer la volonté identitaire du woke comme productrice de nouveaux maîtres et d’une nouvelle morale4Zuliani É., op. cit.. Ce sera une façon de revisiter « l’anarchie démocratique des passions ».

 

Argument général du cycle 2022 des Grandes conférences

La psychanalyse fait un usage de l’inconscient qui vise la singularité du parlêtre à la différence de sa réduction au tout neuronal des thèses scientistes. Le corps est de la partie. L’Autre est destitué, le sujet est pensé à partir du réel, du symbolique et de l’imaginaire comme étant ses trois consistances. Quarante ans après la mort de Jacques Lacan (1981-2021), quels apports son enseignement nous a-t-il légué ? Lacan nous transporte vers l’envers de ce qui fait la routine de notre monde. L’idée qu’il y aurait une marche du monde, que celui-ci pourrait tourner rond, n’a jamais semblé aussi loin en notre période troublée. Au milieu des années 70, Lacan pointait ces « choses qui font que le monde est immonde5Lacan J., « Entretien avec Emilio Granzotto » (1974), Magazine Littéraire, n° 428, février 2004, republié dans La Cause du désir, n° 88, 2014.». Malheur aux psychanalystes qui ne seraient pas suffisamment cuirassés contre l’angoisse, prévient-il ! Comment entendre le nouveau malaise dans la civilisation pour en lire les symptômes saillants et les choix singuliers de jouissance. Citons : la chute du père, les mouvements de ségrégation et de haine mais aussi les quêtes identitaires et sexuelles.

Des psychanalystes de l’ECF apporteront pour nous leurs réflexions et leurs élaborations autour de ces thèmes contemporains. Ces conférences ont la visée de transmettre le vivant et le tranchant, inégalables, de la psychanalyse lacanienne.

  • 1
    Lacan J., Écrits, Paris, Seuil, 1966, p. 121.
  • 2
    Zuliani É., « Trois interprétation du thème des J52. Argument n° 1 », disponible sur internet.
  • 3
    Levobits-Quenehen A., « Trois interprétation du thème des J52. Argument n° 2 », disponible sur internet.
  • 4
    Zuliani É., op. cit.
  • 5
    Lacan J., « Entretien avec Emilio Granzotto » (1974), Magazine Littéraire, n° 428, février 2004, republié dans La Cause du désir, n° 88, 2014.